· 

Gestion de la colère en MTC

La Médecine traditionnelle chinoise met en lien la colère avec l'énergie du Foie.

Le danger ne vient pas de l'émotion en elle-même mais de son excès, de sa violence ou de sa prédominance par rapport aux autres émotions.

Quelqu'un ayant un foie tendu, aura plus tendance à se mettre en colère.

 

Petit à petit, il s'agit d'apprendre à devenir spectateur de l'émotion et ne plus rentrer dedans.

 

les SUCRES RAPIDES ingérés en excès se transforment en graisses, stockées au niveau du foie et provoquent un engorgement du foie et donc la tension nerveuse et de la colère.

De même pour les excès D'ALCOOL et les graisses saturées.

 

La PEUR, le STRESS, l'ANGOISSE, la grande FATIGUE aggravent cette tension du foie. Plus on a peur, plus la colère est violente.

 

Cet excès de colère peut déclencher de l'hypertension artérielle

Le foie est un FILTRE du sang qui élimine les déchets.

La stagnation dans le foie due à un engorgement provoque l'augmentation de la chaleur, de l'inflammation qui transforme les déchets en poisons.

Ces poisons peuvent être la cause d'eczéma, psoriasis, mais aussi maladies auto-immunes ou cancers (selon le degré de gravité)

 

Il existe 4 moyens pour dissoudre les colères extériorisées ou intériorisées :

 

- Se REPOSER, se DÉTENDRE pour permettre au corps de réguler par lui même le dysfonctionnement du foie.

=> pratiquer la PLEINE CONSCIENCE du moment présent par

la MÉDITATION, la RESPIRATION de pleine conscience

=> pratiquer le QI GONG, TAÏ CHI

 

- Comprendre qu'une colère forte et répétitive est un symptôme de dysfonctionnement du foie

=> Faire un soin énergétique en Réflexologie ou en Shiatsu, accompagné de

conseils en huiles essentielles pour redonner au corps la capacité de gérer lui-même ses émotions et aider le foie à se désengorger .

 

- Ecrire une LETTRE à la personne qui vous a blessé(e) : mettre son nom, puis écrire sans aucune retenue tout ce que vous avez sur le coeur.

Signer, puis la relire à haute voix.

L'étape suivante est capitale pour ce travail symbolique de libération de la souffrance : il s'agit de BRÛLER la lettre (ne pas la déchirer ou la jeter dans les toilettes)

 

Si vous identifiez d'autres personnes qui vous auraient blessé(e), refaire ce travail toujours avec une semaine d'intervalle avec la lettre précédente.

 

Pour terminer ce travail, faire une dernière lettre, mais cette fois ci à VOUS MÊME, la signer, la relire, mais cette fois ci il faudra vous l'ENVOYER par la poste pour recevoir quelques jours plus tard un courrier de quelqu'un qui vous connaît parfaitement et qui aura des choses importantes à vous dire.

Garder cette lettre et la relire de temps en temps.

Si au moment de vous écrire vous ressentez encore de la colère envers une ou plusieurs personnes, refaire une lettre et la brûler à nouveau.

Répéter si besoin avec une semaine d'intervalle à chaque fois jusqu'à vous sentir apaisé.

Vous pourrez alors vous écrire à vous  même.

 

 

- le PARDON : une personne qui nous fait du mal nous le fait 2 fois - sur le moment même (insomnies, colère, problèmes de digestion/gastro) puis si la colère dure sur le temps avec les pathologies chroniques ou graves déclenchées ensuite. Si on arrive à pardonner, le mal ne restera pas en nous et le problème devient celui de la personne qui nous a agressé.

Le pardon est donc à cultiver même s'il est très dur à mettre en oeuvre.

 

Apprendre à vivre l'instant présent en respirant évite de laisser l'excès de pensées imaginer le pire et aggraver les émotions ressenties.

Un maître zen n'est pas quelqu'un sans émotion, mais est quelqu'un qui a appris à laisser chaque émotion à sa juste place pour bien faire fonctionner le métabolisme de l'organisme.

 

Si malgré tout, à un certain moment on se sent complètement envahi(e) par la colère, au point d'exploser, d'avoir envie de frapper la personne ou de dire un mot de trop, il suffit de s'ASSEOIR et de se MORDRE LA LÈVRE INFÉRIEURE, ce qui va faire redescendre l'énergie. Ensuite BAISSER LES ÉPAULES, OUVRIR LES MAINS en

RESPIRANT 2 ou 3 fois par le ventre.

 

Face à quelqu'un de violent, le regarder dans les yeux et essayer de l'amener dans la tristesse qui, en Médecine traditionnelle chinoise, est l'émotion qui contrôle la colère

Écrire commentaire

Commentaires: 0